Contact Service Formation : formation@fffa.org

Un entraineur est avant tout un enseignant.

Qu’est ce un entraineur ?  Quel est son rôle principal ?  Malgré qu’on ne peut résumer ses responsabilités variées en juste quelques lignes, on peut tout de même accepter que la pierre angulaire de son métier, et donc le point de départ de sa formation, est sa capacité d’enseigner.  L’ultime aboutissement du coaching est que les joueurs fassent exactement ce que veut le coach.  Par conséquent, le bon coach doit avoir une idée très claire de l’aboutissement de son enseignement.  Stephen Covey, autheur de plusieurs livres sur la motivation, l’a très bien résumé :  «  Commencer avec le but en tête »

Posséder une vision précise de son projet lui permet d’anticiper les besoins pédagogiques et de planifier son travail.  Et c’est justement ici que beaucoup de jeunes coachs font fausse route.  Malgré qu’on a jamais eu accès à autant d’information sur le coaching du football américain (livres, DVD, sites internet, clinique, etc..) il est très facile de faire des hors sujets.  Etre emballé par un « drill » qu’on a vu sur « Youtube » et de tout de suite vouloir le reproduire à l’entrainement n’est pas forcément positif – surtout si l’exercice n’a rien à voir avec l’approche pédagogique déjà entamée.  Car chaque « drill » doit faire parti d’une progression pédagogique (Teaching Progression) et c’est seulement dans le contexte de cette progression qu’un drill possède un sens.

Drill :  Processus d’enseignement conçu pour développer la compétence technique et la compréhension d’un athlète dans le but d’améliorer sa performance.

En effet, planifier un entrainement en sélectionnant des « drills » s’apparente à mettre le chariot devant les bœufs – on doit d’abord réfléchir à l’objectif visé par la séance et ensuite à comment le réaliser.  Chaque exercice est donc choisi en fonction d’une suite logique, en évoluant du simple vers le complexe et dans l’esprit d’amener l’athlète vers un objectif de performance bien défini.  Prenons le placage par exemple.  Malgré que tout joueur de football devrait posséder une maitrise minimale de la technique correcte de cette habilité essentielle, c’est rarement le cas en Europe, faute d’enseignement.  Faire des drills choisis au hasard ne suffit pas, on l’a déjà dit.  Alors comment procéder ?  Le mieux serait de consulter un coach expérimenté et de copier sa méthode !  Si non, voici une suggestion :

 

1)   Créer une liste de tous les éléments constitutifs

– Sécurité (position de la tête) ;  contact avec l’épaule/poitrine

– Position parfaite (petits pas, angles de puissance, tête haute, etc)

– Appuis (pied droit/épaule droite ;  pied gauche/épaule gauche)

– Approche (angle, où est mon aide ?)

– Finition (bras, pieds)

– Traverser la cible (travail des gros muscles)

– Les yeux (quoi regarder ;  les garder ouverts)

– Sortes de placage :  de face, sur angle, 2 vs 1, ligne de touche, longue approche

 

2)   Grouper ces éléments pour organiser votre travail

– Position parfaite au contact

– Traverser et Finir

– Approche courte (1 pas) : de face et sur angle

– Approche moyenne (4 yards) : de face et sur angle

– Approche longue (10 yards et plus) : sur angle

3)   Elaborer des ateliers pour enseigner ces éléments (en début d’année)

4)   Elaborer des « drills » pour répéter ces techniques (en court d’année)

 

Le bon enseignant est avant tout un bon étudiant, il remet sans arrêt en question ses méthodes et est toujours à la recherche de nouvelles connaissances.  Il est méticuleux et bien ordonné.  Il enseigne seulement ce qu’il comprend bien.  Et il n’utilise que des drills qui font parti d’une progression pré établie !

[section title= »Academy »]

planif_larry

[/section]

0 responses on "Un entraineur est avant tout un enseignant."

Laisser un message

X